top of page
  • Photo du rédacteuryann

Enfant hyperactif : Mon enfant ne tient pas en place sur une chaise ! Pourquoi ?!

Dernière mise à jour : 30 avr.

Comprendre les réflexes archaïques chez l'enfant hyperactif


Votre enfant porte l’étiquette “d’enfant hyperactif”, il ne peut pas tenir en place sur une chaise ? on a peut-être un début de réponse pour vous, connaissez vous les réflexes archaïques ?


Les réflexes archaïques sont des mouvements involontaires que les nourrissons effectuent en réponse à un stimulus, mais qui devraient s'intégrer à mesure que l'enfant grandit. Cependant, si ces réflexes ne s'intègrent pas correctement, cela peut causer des problèmes de comportement tels que l'hyperactivité. Dans cet article, nous allons examiner le lien entre l'hyperactivité chez les enfants et les réflexes archaïques.


Le lien entre l'hyperactivité et les réflexes archaïques ?


Le réflexe de Galant est un réflexe archaïque qui devrait s'intégrer vers l'âge de 9 mois. Ce réflexe entraîne des mouvements involontaires du dos dans on vient le toucher entre l’omoplate et le bassin. Ce stimulus qui déclenche ce mouvement du dos peut être provoqué par le dossier d’une chaise, par une étiquette de vêtement ou juste un élastique trop serré. Souvent la stratégie est de ne pas toucher le dossier ou d'être avachi sur la chaise. Si votre enfant est chatouilleux ou s’il bouge quand vous passez votre doigt de haut en bas sur son dos alors c’est un signe d’un réflexe de Galand non intégré


Le RTAC (réflexe tonique asymétrique du cou) est un réflexe archaïque qui devrait s'intégrer vers l'âge de 6 mois. Ce réflexe est en lien avec les mouvements de la tête, s'il ne s'intègre pas correctement, l'enfant tourne la tête, son bras et sa jambe vont vouloir se tendre de ce côté et le bras et la jambe du côté inverse vont vouloir se fléchir. Encore une fois, ces mouvements sont involontaires ! Le RTAC va également amener des problèmes de coordination droite et gauche.


Le RTSC (réflexe tonique symétrique du cou) est un réflexe archaïque qui devrait s'intégrer vers l'âge de 6 mois. Ce réflexe est important pour le développement de la motricité et de l'équilibre chez les nourrissons. Cependant, si le RTSC ne s'intègre pas correctement, une flexion ou une extension de la tête va entraîner des mouvements des bras et des jambes involontaires.


Bien souvent ces 3 réflexes fonctionnent ensemble donc imaginez un enfant qui va avoir un mouvement du dos quand il touche le dossier de la chaise, dont les bras vont bouger au moindre mouvement de tête… Je rappelle que ces mouvements sont involontaires ! Votre enfant n’est pas hyperactif, il ne contrôle pas son corps ! Et cela peut amener énormément de frustration qu’il aura besoin de décharger plus tard, ce qui rendra, dans certains cas, la concentration et la gestion des émotions très compliquées. Si l’on intègre les réflexes, on rendra le contrôle de son corps à votre enfant.


La solution : l'intégration des réflexes archaïques



L'intégration des réflexes archaïques peut aider les enfants atteints d'hyperactivité à améliorer leur comportement et leur capacité à rester assis, à se concentrer, à mémoriser, à apprendre, à gérer leur émotion… à vivre.


Les réflexes archaïques non intégrés peuvent être intégrés par une méthode simple et accessible à tous, basée sur le mouvement ! Je travaille sur les réflexes archaïques et la posture depuis plusieurs années, j'ai créer un programme de suivi personnaliser en ligne pour aider votre enfant à intégrer ses réflexes archaïques.

Pour avoir plus d'informations sur la reprogrammation sensori-motrice en ligne vous pouvez visiter mon site :



Ou contact moi au 06 80 53 55 36 ou par e-mail reparateurphysique@gmail.com.


Comments


bottom of page