top of page
  • Photo du rédacteuryann

La tendinite

Dernière mise à jour : 31 mai 2022

Qu’est-ce qu’une tendinite ?



Une tendinite est une inflammation d’un tendon. Le tendon est la partie qui relie le muscle et l’os. Le tendon est la partie la plus rigide du muscle, également la partie la moins innervée et très peu irriguée en sang.

Les tendinites sont souvent douloureuses et cette douleur peut devenir chronique. Ce qui rend la tendinite douloureuse c’est l’inflammation autour de micro lésion dans le tendon. Ces micros lésions peuvent être dues aux frottements de l’os sur le tendon pendant des mouvements répétitifs ou mal exécutés, les pompes pour la tendinite d’épaule comme pour l'histoire d'Eric également la course à pied pour les chevilles, les genoux ou les hanches. La tendinite peut devenir chronique ou même dégénérer sur des lésions plus graves comme sur une rupture totale du tendon. Elle peut être longue à cicatriser surtout si on ne réagit pas à temps.

En général on essaye de combattre l’inflammation, qui est à l’origine de la douleur, à l’aide d'anti-inflammatoire mais d'anti-inflammatoire seule ne résoudra pas le problème et viendra même plus tard l’aggraver.

Pour résoudre le problème il faudra chercher à optimiser la guérison du tendon à l’aide d’étirements et de renforcements spécifiques comme avec le protocole de stanish puis on va travailler pour que ces lésions ne se reproduisent pas en évitant les mouvements lésionnels et en améliorant notre mobilité articulaire et/ou la stabilisation de l’articulation.


Les symptômes d’une tendinite



Une tendinite va en général être douloureuse à froid sur des mouvements sollicitant le muscle lésé. Exemple : en levant le bras pour attraper un objet en hauteur, pour une tendinite du supra épineux, un muscle de la coiffe des rotateurs.

A l’effort elle sera moins ou pas du tout douloureuse car le muscle sera chaud mais redeviendra douloureux voir même plus si les mouvements effectués étaient des mouvements lésionnels pour le tendon en question et là, cette douleur sera présente même sans solliciter le muscle.

Pour traiter une tendinite il faut savoir exactement quel muscle est touché pour cela vous pouvez faire appel à un kiné pour la diagnostiquer, et nous avons également mis au point une série de test, pour nos routines, pour repérer une zone lésée mais également trouver l’origine de ces lésions pour éviter que ce problème ne soit récurrent.


Les traitements de la tendinite



Une tendinite est le résultat de lésions fibreuses au sein du tendon. On pourra vous prescrire des anti-inflammatoires ou de la glace pour gérer la douleur. MAIS pour ce type de pathologie ça n’est pas une solution à long terme et il faudra les utiliser quand la douleur sera vraiment trop intense ! Car l’inflammation qui est à l’origine de la douleur fait partie du processus de cicatrisation !

Une cicatrice fibreuse peut apparaître et un kiné pourra utiliser les méthodes classiques pour activer la cicatrisation :

- Ultrason

- Onde de choc

- Massage Transversal Profond

Mais on pourra également utiliser une méthode de réhabilitation mise en place par le docteur STANISH qui mélange étirements et travail excentrique lent pour permettre aux fibres de s’aligner correctement, à l’inverse d’une contraction rapide qui aura tendance à déchirer des fibres.

Malheureusement toutes ces solutions sont plus ou moins douloureuses car elles doivent créer un « saignement » pour activer la cicatrisation.

Tendinite et repos



On va avoir tendance à prescrire du repos pour soulager une tendinite mais cela se révèle souvent inefficace... En effet si on regarde le mécanisme de blessure de la tendinite c’est un mécanisme long qui se produit en répétant un grand nombre de fois un mouvement lésionnel. Ce frottement va créer des micros lésions sur les fibres tendineuses.

On va avoir deux raisons pour lesquelles le repos ne va pas être productif, en premier si l’inflammation passe, la reprise de l’activité amènera la reprise du mouvement lésionnel et donc le retour des lésions et de la tendinite. La deuxième raison est que si l’on ne stimule pas le tendon lésé les fibres risquent de ne pas se ressouder correctement et donc de fragiliser la structure du tendon.

Ce qu’il sera plus constructif c’est d’identifier le ou les mouvements lésionnels et de le stopper pour mettre au repos le tendon lésé mais garder une activité sportive permettra de favoriser la cicatrisation. Ce qui demandera des adaptations et un peu d'imagination car certaine blessures sont récurrente dans certain sport comme une douleur d'épaule en crossfit. Et dans un second temps, un travail spécifique en excentrique ou en suivant le protocole de STANICH permettra une cicatrisation correcte des fibres tendineuses et assurera un bon renforcement musculaire. Le troisième point sera de corriger la raison qui fait que le mouvement est lésionnel, ça peut être un manque de mobilité, un déséquilibre structurel, un manque de stabilité amenant le mauvais fonctionnement d’une articulation.


Découvrir notre méthode de réhabilitation!





Posts récents

Voir tout

תגובות


bottom of page